Image credit: Pixabay

Afrique du Sud : Recul de la production dans les industries lourdes

La production dans le secteur des industries a diminué de 3,2% en juin 2019 par rapport au même mois de l’année dernière. Les baisses les plus remarquées ont été enregistrées dans les filières pétrochimiques et métallurgiques.

La production dans le secteur des industries a diminué de 3,2% en juin 2019 par rapport au même mois de l’année dernière. Les baisses les plus remarquées ont été enregistrées dans les filières pétrochimiques et métallurgiques.

L’économie sud-africaine ne cesse d’afficher des indicateurs toujours dans le rouge. Au mois de juin dernier, c’est le secteur des industries et production manufacturière qui affiche la mauvaise note. En cause, les filières pétrochimie et chimie, avec notamment une baisse de régime de la production de caoutchouc et de plastique (-7,7% et -1,7 point de pourcentage). Même scénario dans les filières fer et acier de base, produits en métaux non ferreux, produits en métal et machines qui affiche un recul de -5,1% et -1 point de pourcentage). Dans la filière bois et produits en bois, papier, édition et impression, les indicateurs sont également dans le rouge, avec une baisse nette de-4,9% et -0,5 point de pourcentage.

Légère croissance dans l’agroalimentaire

Toutefois, d’autres filières s’en sortent plutôt bien pour le même mois de juin, notamment celle des produits alimentaires et boissons, avec une nette amélioration de 3,7% et 1 point de pourcentage.

En variation mensuelle, comme l’explique Stats SA, le département sud-africain des statistiques, le secteur des industries manufacturières affiche un taux de 1,5% entre les mois de mai et juin derniers. Une augmentation déduite des variations de -1,9% en glissement mensuel de mai 2019 et de 2, 4% en avril 2019.

Pour les comparaisons entre saisons, le secteur a enregistré une légère augmentation de 0,6% au deuxième trimestre de 2019 par rapport au premier trimestre de 2019. Quatre filières sont derrière cette timide amélioration : aliments et boissons (1,6% et 0,4 point de pourcentage) ; fer et acier de base, produits en métaux non ferreux, produits en métal et machines (1,3 % et contribuant à 0,2 point de pourcentage); et véhicules à moteur, pièces et accessoires et autre matériel de transport (3,4% et contribuant pour 0,3 point de pourcentage).

Entre les deux premiers trimestres de cette année, c’est toujours la filière pétrochimie, caoutchouc et plastiques qui affiche le plus bas taux, une baisse de -1,3% et -0,3% point de pourcentage.


SOURCE: La Tribune Afrique

More News

Morocco: Government signs a joint work program with the International Energy Agency

The program aims to meet Morocco’s specific needs for transitioning into a low-carbon economy in addition to collaborating in ...

Rwanda: Qatar Airways to buy new majority stake in new international airport

Qatar Airways intends to take a 60 percent stake in a new USD 1.3billion international airport in Rwanda with an expected ...

Egypt: Tops list of countries concluding financing deals for startups in MENA

Recent data by MAGNiTT ranks Egypt among top countries clinching financing deals in the Middle East and North Africa and is ...

Afrique : Le Fonds Africain de Développement (FAD) récolte 7,6 milliards de dollars US

Pour son quinzième réapprovisionnement depuis sa création en 1972, le FAD vient de rassembler trente-deux pays donateurs, pour ...