Image credit: Medium

Côte d’Ivoire : La banane de plus en plus menacée par la concurrence latino-américaine

La filière de la banane en Côte d’Ivoire, premier producteur africain, est de plus en plus menacée par la concurrence latino-américaine sur le marché de l’Union européenne (UE), son principal débouché, ont estimé ses acteurs jeudi 21 novembre à Abidjan.

« La libéralisation du marché de l’Union européenne n’a pas que des avantages pour la production des pays ACP [Afrique-Caraïbes-Pacifique] et pour la Côte d’Ivoire en particulier. Au contraire, elle suscite beaucoup d’angoisses et d’inquiétudes », a déclaré le directeur de cabinet du ministre ivoirien de l’économie, Bernard Yapo Akpess, à l’ouverture d’une rencontre sur la « compétitivité de la filière banane »« Les pays ACP [pour la plupart d’anciennes colonies européennes], qui bénéficiaient d’un droit d’entrée nul sur le marché de l’UE, sont actuellement fortement concurrencés par les pays d’Amérique centrale et du Sud », a-t-il rappelé.

« Obtenir un label distinctif »

Pourtant, l’UE a mis en place des mesures d’accompagnement de la banane dont le troisième volet (2013-2019), d’un montant de 29,3 milliards de francs CFA (44,6 millions d’euros), était destiné à juguler cette concurrence. Cette aide européenne est entrée en vigueur après l’accord conclu en 2009 entre les pays producteurs d’Amérique latine et l’Europe, mettant fin à la longue « guerre de la banane », née en 1993 quand l’UE avait décidé d’accorder un régime douanier préférentiel aux pays ACP.

Pour être plus compétitifs, les producteurs ivoiriens ont décidé d’« améliorer continuellement la qualité pour obtenir un label distinctif afin de pérenniser la culture de la banane ». Ils ont également décidé « d’augmenter le rendement, la productivité et de rechercher des niches sur le marché européen tout en faisant la promotion de la consommation locale et du développement d’un marché sous-régional ».


SOURCE: Le Monde Afrique

More News

East/Southern Africa: World Bank provides USD 425 million for infrastructure financing

The World Bank has approved USD 425 million to support the Regional Infrastructure Financing Facility project which aims to ...

Tanzania: New lower middle income status improves nation’s creditworthiness

Tanzania’s access to international credit markets has been boosted after attaining the World Bank’s new minimum gross ...

East Africa: Region braces for another locust invasion in the face of a pandemic

A third outbreak of desert locusts, with billions of the destructive insects is about to hatch and threaten food supplies in a ...

Ethiopia: AfDB approves grant for Ethiopia-Sudan railway study

The African Development Bank has approved a USD 1.2 million grant to Ethiopia’s government to finance a two-year feasibility ...