Image credit: Cristina Aldehuela/Getty Images

Ghana : Le pays renforce son partenariat dans le domaine agricole avec le groupe marocain OCP

Le ministère de l’Alimentation et de l’agriculture du Ghana et Groupe OCP viennent de signer ce jeudi 5 septembre de nouveaux accords portant notamment sur les activités centrées sur les agriculteurs, la cartographie des sols et l’innovation dans le secteur agricole. La signature des accords s’est tenue en marge de l’African Green Revolution Forum (AGRF) qui clôturera ses travaux aujourd’hui à Accra.

Le géant phosphatier marocain OCP vient d’annoncer la signature, ce jeudi 5 septembre, de deux accords clés supplémentaires avec le ministère ghanéen de l’Alimentation et de l’agriculture. «Il s’agit en premier d’un accord de coopération concernant les activités centrées sur les agriculteurs, la cartographie des sols, l’innovation et l’enregistrement numérique des agriculteurs. Le second accord est un “Term Sheet” pour le projet industriel, visant à renforcer les principaux aspects du développement de l’agriculture et de l’industrie ghanéennes», détaille le groupe dans un communiqué. La signature des accords s’est tenue en marge de l’African Green Revolution Forum (AGRF), ce jeudi 05 septembre à Accra.

Cet accord s’inscrit dans le cadre du mémorandum d’entente signé en septembre 2018, dans lequel le groupe OCP et le gouvernement du Ghana se sont engagés à améliorer la chaîne de valeur des engrais afin de fournir des produits adaptés localement.

«Ce partenariat offre aux parties prenantes, dans la chaîne de valeur des engrais, une gamme de services à forte valeur ajoutée afin de fournir aux agriculteurs ghanéens des engrais adaptés et à des prix compétitifs, mais également toutes les ressources nécessaires à leur succès », explique le groupe OCP dans un communiqué.

Les agriculteurs ghanéens seront notamment formés sur certains types de cultures, les enjeux liés à l’optimisation de la gestion des sols, et les avantages de recourir à des solutions financières. Des formations en sus d’un accompagnement à travers une offre complète destinée aux agriculteurs -intrants, financement, prélèvement- ainsi que des «Farmers School».

Dans la foulée de cette stratégie de conquête de ce créneau du marché ghanéen, l’OCP a également lancé son programme Impulse, développé par l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P) de Ben Guérir, qui a pour but d’accélérer le développement des start-ups et des agro-entrepreneurs actifs dans le secteur.


SOURCE: La Afrique Tribune

More News

Mozambique: Fenix partners with Vodacom to Launch Off-Grid Solar in Mozambique

Fenix has partnered with Vodacom to reach 200,000 households with clean energy and inclusive financial services within 3 years. ...

Egypt: New mining law brings opportunity to diversify economy

The country’s new mining law is seen as an avenue for more investments that will boost the national economy and state revenues ...

Tanzania: Government plans to extend its gas pipeline network

Tanzania plans to construct a 30km pipeline extending its natural gas supply network from Dar es Salaam to Bagamoyo as part of ...

RDC : La banque commerciale du Congo (BCDC) est dans le viseur du groupe kényan, Equity Bank

Equity Group a annoncé avoir conclu un accord pour l'acquisition d'une participation majoritaire dans le capital de la BCDC, ...